UNESCO.ORGL'OrganisationEducationSciences naturellesSciences socialesCulture Communication & Information Services
Accueil Livres Hors collection Multimedia Périodiques Offres spéciales Cartes Presse Votre commande À propos...
  Offres spéciales
Rock Art in West Papua

25,00 € €
   
De Soie, de Parfums et d’Épices

19,80 € € / 13,86 € €
 
   
Les ruines de Ninive

25,90 € € / 18,13 € €
 
   
Textiles mayas

45,00 € € / 31,50 € €
 


   Vous souhaitez adhérer ?
   Inscrivez-vous!

   Vous êtes adhérent ?
   Accédez à votre compte

 
 
 
cover Atlas historique de Kyôto

Analyse spatiale des systèmes de mémoire d'une ville, de son architecture et de son paysage urbain

Sous la direction de Nicolas Fiévé
Préface de Jacques Gernet

Collection Patrimoine mondial

Ce titre est disponible.

79,00 € €

Livre, 528 pages, illustrations en couleurs, cartes, annexes, bibliographie, glossaire, index

Format: 27 x 37 cm (ÉDITION RELIÉE)

2008, 978-92-3-204020-6

Sommaire

Recommander ce titre à un ami

Presse

Éditions UNESCO / Les Éditions de l’Amateur


ajouter au panierajouter au panier
 
Dès sa fondation au VIIIe siècle, la ville du Kyôto a été l’une des plus vastes capitales mondiales, surpassant en taille et en magnificence les villes de l’Europe médiévale. Exception superbe dans un pays essentiellement rural, la ville est restée le foyer de la civilisation japonaise pendant près de mille ans. Unique grande agglomération japonaise à avoir été épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, Kyôto est aujourd’hui une métropole d’un million quatre cent mille habitants qui a conservé d’innombrables vestiges de son prestigieux passé. On y recense près de deux mille lieux de culte, temples bouddhiques et sanctuaires shintô, dont l’architecture est souvent très ancienne. Berceau historique de l’art des jardins, la ville conserve le plus remarquable musée de l’histoire de l’architecture et du paysage du Japon. Dix-sept sites majeurs ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils regroupent à eux seuls cent quatre-vingt-dix-huit édifices et douze jardins historiques, parmi lesquels les célèbres jardins du temple des Mousses, du Ryôanji, du pavillon d’Or et du pavillon d’Argent. Kyôto demeure, à bien des égards, le haut lieu de la civilisation japonaise.

Située au cœur d’un bassin naturel protégé par une couronne de montagnes, la ville a toujours été le témoin d’une organisation originale de l’espace habité. Il en a résulté un ensemble de dispositifs architecturaux et urbains, représentatifs des différentes phases de l’histoire humaine de la ville. Particulièrement privilégiées à Kyôto, les relations organiques entre l’être humain et la nature ont élaboré au fil des siècles des paysages complexes par lesquels se manifestent aujourd’hui encore des formes uniques d’interaction entre l’individu et son environnement naturel.

L’Atlas historique de Kyôto a été conçu afin de faire revivre, dans un espace cartographique, les données d’un travail collectif d’étude des sources épigraphiques anciennes et modernes à travers la réalisation de plus de deux cents cartes originales. Une attention particulière a été portée à la recherche de documents originaux qui, pour beaucoup, n’avaient pas fait jusqu’alors l’objet de publication. Plans anciens, peintures de paysage, paravents représentant la ville au XVIIe siècle, reconstitutions de la ville ancienne sous forme de maquettes, photos du XIXe siècle et du début du Xxe siècle ont été collectés dans de nombreux fonds d’archives japonais et européens afin d’illustrer cette grande histoire de Kyôto.

MOTS CLES · Atlas · Conception urbanistique · Développement urbain · Géographie historique · Histoire asiatique · Japon · Monument historique · Paysage culturel · Sociologie urbaine · Ville historique · Zone métropolitaine · Zone urbaine

 
Les Éditions UNESCO | Distribution et Partenaires | Droits et autorisations | Achats et sécurité | Documents | Bibliothèque | Nous contacter