UNESCO.ORGL'OrganisationEducationSciences naturellesSciences socialesCulture Communication & Information Services
Accueil Livres Hors collection Multimedia Périodiques Cadeaux Cartes Presse Votre commande À propos...
  Cadeaux
Peace keychain / Porte-clés Paix / Llavero de la paz

9,90 € €
   
Mémoire Senghor

32,00 € € / 25,60 € €
 
   
L'histoire du sasia

15,00 € € / 12,00 € €
 
   
Défends ta planète !

25,00 € € / 20,00 € €
 


   Vous souhaitez adhérer ?
   Inscrivez-vous!

   Vous êtes adhérent ?
   Accédez à votre compte

 
 
 
cover L'Or et les esclaves

Histoire des forts du Ghana du XVIe au XVIIIe siècle

Par Jean-Michel Deveau

Collection Mémoire des peuples

Ce titre est disponible.

19,80 € €

Livre, 330 pages, cartes, tableaux, notes, annexes et bibliographie

Format: 15,5 x 24 cm

2005, 978-92-3-203981-1

Sommaire

Recommander ce titre à un ami

Presse

Karthala / Éditions UNESCO


ajouter au panierajouter au panier
 
Les rivages du Ghana concentrent le plus gigantesque ensemble fortifié d’Afrique. Sur une distance d’à peine deux cents kilomètres s’échelonnent une quarantaine de forteresses. La poignée d’Européens qui y résidaient, représentaient les intérêts des compagnies à monopole. Elles protégeaient leurs entrepôts derrière ces murailles. Ces constructions abritèrent d’abord l’or extrait des mines de l’intérieur et les produits européens proposés en échange. Puis, à partir du XVIIe siècle, les esclaves victimes de la traite. Ces forts constituent une véritable frontière entre Europe et Afrique, ligne de rupture entre deux mondes mais aussi lieux d’échanges et de contacts.

Écrit dans un style limpide mais avec toute la rigueur scientifique d’un des meilleurs historiens de la traite et de l’esclavage, ce livre bouscule bien des idées reçues : sur la valeur des marchandises importées d’Europe qui n’avaient de pacotille que le nom, sur l’exigence des Africains à propos de la qualité de ces marchandises. Il montre aussi que les Africains ne laissèrent jamais les Européens pénétrer à l’intérieur du continent, opposant la plus ferme résistance grâce à la formation de puissants États. Il décrypte le regard porté par les Européens sur les Africains et la manière dont les jugements exprimés glissent vers le racisme. Il analyse les spécificités de l’esclavage en Afrique, le rôle respectif des Africains et des Européens dans la traite, il décrit avec précision le sort des esclaves.

Autres titres disponibles dans la collection Mémoire des peuples

Voir également :
- Les Codes noirs hispaniques
- Les abolitions de l'esclavage
- La chaîne et le lien Une vision de la traite négrière
- Déraison, esclavage et droit
- Montesquieu, Rousseau, Diderot : du genre humain au bois d'ébène
- La Société des Amis des Noirs (1788-1799)
- La Traite et l'Esclavage dans le Monde Lusophone - Cahiers des Anneaux de la Mémoire, N° 3
- La traite négrière du XVe au XIXe siècle

MOTS CLES · Afrique · Bâtiment · Colonisation · Commerce · Esclavage · Europe · Ghana · Histoire africaine · Monument historique · Or · Relations économiques

 
Les Éditions UNESCO | Distribution et Partenaires | Droits et autorisations | Achats et sécurité | Documents | Bibliothèque | Nous contacter