UNESCO.ORGL'OrganisationEducationSciences naturellesSciences socialesCulture Communication & Information Services
Accueil Livres Hors collection Multimedia Périodiques Offres spéciales Cartes Presse Votre commande À propos...
  Offres spéciales
Farnatchi

20,50 € €
   
De Soie, de Parfums et d’Épices

19,80 € € / 13,86 € €
 
   
Les ruines de Ninive

25,90 € € / 18,13 € €
 
   
Textiles mayas

45,00 € € / 31,50 € €
 


   Vous souhaitez adhérer ?
   Inscrivez-vous!

   Vous êtes adhérent ?
   Accédez à votre compte

 
 
 

Intimités afghanes - La vie des femmes à Kaboul après les années noires

« C’est dans l’intimité et les foyers que se tricote la liberté des femmes. Roshanak Bahrmalou, photographe iranienne, le sait bien. En Afghanistan, sous les talibans, les maisons étaient des prisons. « Aujourd’hui, les femmes afghanes se réinstallent dans leur intimité. Mais elles se frottent aussi au monde extérieur », explique la jeune femme qui les a photographiées dans des réunions de famille, à la maternité, mais aussi à l’université ou dans la rue. Ses portraits racontent leur quotidien le plus touchant, séculaire ou plus récent. Chaque photo est poétique, tendre et tonique. Tonique, car au milieu du noir et blanc, des couleurs claquent, presque comme des provocations. Sous les talibans, les photographes afghans, condamnés au noir et blanc, coloriaient les photos. Roshanak Bahrmalou, peintre également, s’est inspirée de ce joli geste de débrouille. Les plus petits objets du quotidien, symboles de féminité et de paix retrouvées, prennent des couleurs, s’arborent fièrement : boucles d’oreilles, foulards, gâteaux d’anniversaire. (…) La peinture fête le retour à la vie, le passage des ténèbres aux couleurs. C’est l’intimité réinvestie, célébrée. Les textes accompagnant les photos, écrits par Anna Nowak-Rivière, racontent l’histoire de ces femmes. (…) »

Elle

« Après de longues années de guerre et d’oppression talibane, les femmes afghanes reprennent peu à peu goût à la vie. Les clichés noir et blanc rehaussés de couleur de Roshanak Bahramlou  témoignent de ce retour progressif de l’espoir et de cette volonté de reconquérir des libertés autrefois acquises. Les textes d’Anna Nowak-Rivière donnent toute leur ampleur à des moments du quotidien, anodins mais essentiels. »

Générations femme

 

 

 

 

 

 

 


Les Éditions UNESCO | Distribution et Partenaires | Droits et autorisations | Achats et sécurité | Documents | Bibliothèque | Nous contacter