UNESCO.ORGL'OrganisationEducationSciences naturellesSciences socialesCulture Communication & Information Services
Accueil Livres Hors collection Multimedia Périodiques Offres spéciales Cartes Presse Votre commande À propos...
  Offres spéciales
Farnatchi

20,50 € €
   
Parler en ville, parler de la ville

27,00 € € / 18,90 € €
 
     
   
Contes du sud du Cameroun

19,80 € € / 13,86 € €
 


   Vous souhaitez adhérer ?
   Inscrivez-vous!

   Vous êtes adhérent ?
   Accédez à votre compte

 
 
 

Globalisation et universités - Nouvel espace, nouveaux acteurs

« (…) Le livre de Gilles Breton et Michel Lambert, Globalisation et universités, s’attaque à la déclinaison des différents aspects sous lesquels la globalisation (pour ne pas dire la marchandisation de l’enseignement supérieur) peut être envisagée. (…) Organisé en cinq parties, cet ouvrage présente successivement le point de vue des institutions internationales et la position des universités dans un nouvel espace global ; il analyse ensuite les rapports des universités au savoir notamment sous l’aspect du remodelage des processus de la connaissance. Les idées à développer pour une réforme généralisée de l’enseignement supérieur, dont particulièrement la révision des programmes ainsi que l’impact de la globalisation sur les universités des pays en développement, constituent l’essentiel de la quatrième partie de l’ouvrage. La dernière partie donne l’occasion d’aborder de plus près les rapports de l’université et de l’entreprise, la question de la formation tout au long de la vie et celle des acteurs de cet enseignement qui doivent eux-mêmes s’adapter aux nouvelles conditions économiques et idéologiques du monde contemporain. (…) »

Bulletin critique du livre en français

« Cet ouvrage collectif propose une approche de la globalisation économique et sociale par la question particulière de l’enseignement  supérieur et de la recherche. La problématique fort bien posée par l’introduction de Gilles Breton, est claire. Il s’agit de penser les modalités de mise en œuvre des processus de globalisation à l’Université et de réfléchir aux autres rôles que cette dernière pourrait jouer dans le nouvel espace social, " global " qui s’ouvre à elle. Dans un monde où le savoir est devenu objet de l’économie marchande, dans lequel les universités ont perdu le monopole de la production et de la diffusion des savoirs, trois enjeux justifient cette réflexion collective : le " knowledge gap " à l’échelle planétaire, l’exode des cerveaux du Sud vers le Nord, la mise en œuvre d’une régulation du fonctionnement de cet espace global du savoir. L’ouvrage explore ces questions en cinq parties : le rôle des institutions internationales, le nouveau contexte global, la place nouvelle prise par la connaissance dans les sociétés qui se définissent par le savoir, les relations entre l’enseignement supérieur et le développement et enfin l’émergence de nouveaux acteurs universitaires face et parfois au cœur même des universités classiques. (…) »

Bénédicte Durand, Historiens et Géographes

 

 

 

 

 


Les Éditions UNESCO | Distribution et Partenaires | Droits et autorisations | Achats et sécurité | Documents | Bibliothèque | Nous contacter