UNESCO.ORGL'OrganisationEducationSciences naturellesSciences socialesCulture Communication & Information Services
Accueil Livres Hors collection Multimedia Périodiques Offres spéciales Cartes Presse Votre commande À propos...
  Offres spéciales
UNESCO World Heritage Atlas

22,50 € €
   
De Soie, de Parfums et d’Épices

19,80 € € / 13,86 € €
 
   
Les ruines de Ninive

25,90 € € / 18,13 € €
 
   
Textiles mayas

45,00 € € / 31,50 € €
 


   Vous souhaitez adhérer ?
   Inscrivez-vous!

   Vous êtes adhérent ?
   Accédez à votre compte

 
 
 

Migrations sans frontières - Essais sur la libre circulation des personnes

« Qu’arriverait-il si les contrôles aux frontières étaient supprimés et si les personnes pouvaient se déplacer librement à travers le monde ? Ce scénario, qui résulterait de la reconnaissance du droit universel à la mobilité, est appelé  « Migrations sans frontières » ou « Frontières ouvertes » ; il est développé dans cet ouvrage sous la direction de spécialistes qui travaillent à la Section Migrations internationales et politiques multiculturelles du Secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO. Il mobilise 17 spécialistes qui l’envisagent successivement à partir des questions théoriques qu’il pose dans les domaines de l’économie, de l’éthique, de la géopolitique, de ses incidences sur l’Etat-providence, puis à l’échelle des grandes régions du monde (Europe, Afrique, Asie, Etats-Unis et Amérique du Nord, Amérique latine). (…) L’ouvrage analyse ainsi les forces et les faiblesses du scénario « Migrations sans frontières », soulignant avec vigueur ses conséquences complexes tant dans les pays de départ que dans les pays d’arrivée. Un éclairage de grand intérêt qui invite à mesurer les coûts humains des politiques actuelles qui s’efforcent, en vain, de  fermer ou de contrôler sévèrement les frontières face à l’afflux de migrants. (…) Pour sortir de débats souvent stériles et d’une approche trop exclusivement idéologique de la question des migrations internationales, l’ouvrage apporte une contribution majeure à la réflexion en articulant une lecture globale des enjeux actuels et futurs, sans négliger la diversité des situations régionales. »

Robert Marconis, Historiens et Géographes

"« TOUTE PERSONNE a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays » selon la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui, par contre, ne dit rien sur le droit d’entrer dans un pays. Que vaut ce droit à l’émigration tant que des mesures restrictives sont appliquées à l’immigration ?
A partir de ce constat, des experts sollicités par l’UNESCO ont élaboré un scénario appelé « Migrations sans frontières » qui décrit les forces et les faiblesses d’un droit à la libre circulation s’il était appliqué sur le continent américain, en Europe, en Afrique et dans la région Asie-Pacifique. Ni recette miracle, ni utopie naïve, ce scénario a pour ambition d’apporter des idées pour bâtir des politiques migratoires durables, justes et moralement défendables auxquelles il est urgent de réfléchir."

Altermondes

"L’«imagination associée à la raison » pourrait transformer les utopies d’aujourd’hui en options réalistes de demain, dit l’avant-propos de ce recueil de textes édité par l’UNESCO. Les auteurs se rendent bien compte qu’une libre circulation des personnes, une migration sans frontières n’a actuellement guère de chance de se réaliser. Ils et elles savent que les « Etats occidentaux » font tout pour renforcer leurs frontières extérieures et pour intensifier leurs contrôles à l’intérieur. Ils et elles n’y opposent pas seulement des arguments de droit humanitaire : que le droit de quitter son pays implique le droit de se rendre n’importe où. Ils et elles balaient également les thèses confirmées habituelles selon lesquelles une liberté de mouvement à l’échelon mondial génère l’insécurité, ruine les systèmes sociaux, favorise le racisme etc."

Solidarité sans frontières

« S’attaquer à un sujet aussi polémique que la liberté de circulation n’est pas une mince affaire. À la fois précis, détaillé, et accessible au lecteur non initié, cet ouvrage aborde le sujet dans toute sa complexité en rassemblant le point de vue d’experts internationaux autour des enjeux moraux, économiques et politiques de la disparition des frontières et des réflexions et expériences menées sur les cinq continents. (…) N’est-il pas moralement difficile d’empêcher les migrants des pays pauvres d’avoir accès à la richesse des pays plus riches ? Et comment expliquer que, dans une économie mondialisée, argent et marchandises puissent circuler librement mais pas les personnes ? (…) Les auteurs proposent d’imaginer ce qu’ils appellent le « scénario migrations sansfrontières », désamorçant d’emblée la critique principale : "on entend souvent dire qu’il provoquerait d’énormes flux migratoires, alors que rares sont les recherches empiriques qui étayent cette assertion"Les auteurs en conviennent d’ailleurs, " il est illusoire de prétendre que nous savons ce qui se passerait si les frontières venaient à s’ouvrir ; trop de facteurs jouent un rôle". Et concèdent que "s’il y a de puissants arguments moraux en faveur du scénario MSF, son impact sur les salaires, le bien-être, le racisme ou la citoyenneté est incertain", appelant à ne pas sous-estimer les problèmes. (…) Mais bien qu’elle soulève des questions complexes, les auteurs voient dans cette idée ambitieuse "une source stimulante de nouvelles solutions aux problèmes existants". »

Aline Leclerc, Causes Communes

« Cet ouvrage se penche sur les questions posées par la libre circulation selon différents angles. Sont abordées les problématiques touchant à l’éthique, aux droits humains, au développement économique, à la politique, et à la cohésion et au bien-être social. Il fournit des études empiriques détaillées sur les approches à la libre circulation en Europe, Afrique, Amérique du Nord, Amérique latine, et en Asie. En envisageant l’hypothèse d’un droit à la mobilité, ce livre plaide pour une ouverture, non tant des frontières, mais plutôt des yeux et des esprits de tous ceux qui s’intéressent à l’avenir des migrations internationales dans le cadre de la mondialisation actuelle. »

VEI Actualité – Ville École Intégration Actualité (CNDP)

« L’ouvrage a pour point de départ une question simple mais iconoclaste alors que les contrôles migratoires se généralisent dans le monde entier : «qu’arriverait-il si les contrôles aux frontières étaient supprimés et si les personnes pouvaient se déplacer librement à travers le monde?». Les directeurs présentent dans une introduction très réussie les principaux enjeux de ce projet (utopique?) et les apports des quinze contributions d’auteurs, qui sont pour la plupart d’entre eux universitaires mais exercent des responsabilités institutionnelles dans le champ des migrations internationales et débattent autour du scénario «migrations sans frontières» selon des «questions théoriques» (première partie) ou bien des «problématiques régionales» (seconde partie). (…) »

M@ppemonde

« (…) Dans une première partie, plus théorique, l’ouvrage analyse les conditions du scénario " migrations sans frontières ", du point de vue éthique - pourrait-on parler d’un droit fondamental ? -, puis du point de vue économique, social (flux non contrôlables, menaces sur l’identité et la cohésion sociale), et pratique : la question de la gouvernance des migrations. La seconde partie offre des études régionales, qui permettent de se rendre compte de la possibilité plus ou moins avancée de progresser vers une liberté de circulation des personnes : Europe, Afrique de l’Ouest et Australe, Asie, Mexique et Etats-Unis, Amérique latine. (…) L’idée d’un droit à la mobilité est tentante, et plus souvent évoquée maintenant dans les débats sur les migrations. L’intérêt de cet ouvrage est de mener une recherche bien construite sur les conditions et les conséquences prévisibles, si c’est possible, de ce principe, pour lui donner un poids de réalité. (…) »

Jean-Marie Carrière, Ceras – revue Projet

« (…) L’intérêt majeur de cet ouvrage est qu’il ne se situe pas dans la défense d’une utopie mais entre pleinement dans le débat des coûts et avantages. A cet égard il démystifie l’idée d’un phénomène migratoire uniquement coûteux pour le pays d’arrivée et défend de manière argumentée les avantages procurés par un tel scénario.
Il s’articule en deux parties distinctes. La première partie se concentre sur les débats théoriques, tandis que la seconde partie fait le point sur des problématiques régionales « Europe, Afrique de l’Ouest, Afrique australe, Asie, Mexique-Etat-Unis, Amérique du Nord, Amérique latine). (…) Ce livre constitue un ouvrage indispensable pour tous ceux qui considèrent que le scénario migrations sans frontières pourrait n’être pas seulement une utopie. Il constitue par ailleurs une excellente première approche pour tous ceux qui voudraient travailler plus en profondeur sur ce sujet. »

Jérôme Ballet, Fonds pour la recherche en éthique économique, Éthique et économique

« Le contexte actuel dans lequel évoluent les migrations internationales a peu à voir avec l’histoire des migrations du 20ème siècle. On peut sans exagération parler d’un changement de paradigme. (…) Ce nouveau contexte est très bien documenté dans le livre édité par Antoine Pécoud et Paul de Guchteneire. Mais ce qui en fait la véritable originalité c’est la présentation du scénario des migrations sans frontières (MSF) et de la libre circulation des personnes de façon documentée, systématique et scientifique. (…) Dans leur introduction, Pécoud et De Guchteneire affirment qu’il faut « garder à l’esprit que si la liberté de circulation peut être une option souhaitable, elle est aussi un objectif complexe qui requiert une réflexion approfondie » (p. 46). Il faut reconnaître que le livre atteint pleinement cet objectif, à savoir présenter le scénario MSF de façon crédible et proposer une réflexion approfondie et nuancée. Il faut également reconnaître le souci de présenter des arguments contraires au scénario MSF, comme le fait le chapitre de Gosh. Avec ce livre, la problématique des droits des migrants et des migrantes fait un grand bond en avant parce qu’il permet dorénavant d’aborder la question des migrations sans frontières de façon systématique et lucide. »

Victor Piché, Professeur honoraire, Département de démographie, Université de Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 


Les Éditions UNESCO | Distribution et Partenaires | Droits et autorisations | Achats et sécurité | Documents | Bibliothèque | Nous contacter